Browse By

MONSTRUEUX – Voici le 11 de folie que les Bleus auraient si ces joueurs étaient nés en France

Le saviez-vous ? Si ces joueurs étaient nés en France, ils auraient pu intégrer l’équipe de France, et faire des Bleus la plus grosse puissance de l’histoire du football mondial !

Embed from Getty Images

Didier Deschamps n’est pas le sélectionneur le plus à plaindre : champion du monde 2018 avec l’équipe de France, il possèe en Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Raphael Varane ou encore N’Golo Kanté des références certaines à leurs postes. Mais la liste des joueurs qui suit pourrait tout de même lui donner quelques regrets… car s’ils étaient nés en France, Didier Deschamps aurait pu les sélectionner pour faire de l’équipe de France une véritable arme de destruction massive !

La rédaction de FootballFrance.fr a effectué un travail de recherche long de plusieurs mois pour déterminer la meilleure équipe possible, composée de onze joueurs qui auraient pu porter le maillot frappé du coq si seulement ils étaient nés en France. Et on préfère vous avertir tout de suite : cette équipe, que nous avons choisi de faire évoluer en 4-3-3, fait peur, très peur !

GARDIEN : MARC-ANDRE TER-STEGEN


Ses parents, Marcel et Andrée ter Stegen, habitaient à Belfort quand madame est tombée enceinte du futur Marc-André. Au sixième mois de grossesse, ne supportant plus le bruit créé chaque année par le festival des Eurockéennes de Belfort (ils habitaient à moins de 200 mètres de la scène principale), les Ter Stegen ont choisi de vendre et de revenir habiter à côté des parents d’Andrée, à Monchengladbach.

DEFENSEURS : DAVID ALABA, TRENT ALEXANDER-ARNOLD, SERGIO RAMOS & VIRGIL VAN DIJK

Trent Alexander-Arnold : son père, cadre juridique dans une maison de disques, a refusé une mutation en France en 1997, déclinant la proposition de s’occuper des intérêts d’un artiste français qui grimpait très fort à cette époque (selon nos informations, il s’agissait de Pascal Obispo) pour continuer de gérer ceux des Beatles. Un an plus tard naissait le petit Trent, à Liverpool…

Virgil Van Dijk est né prématuré à six mois le 8 juillet 1991 à Breda. Ses parents avaient prévu un road trip sur la côte d’Azur, entre le 10 juillet et le 15 août : à quelques jours près, le petit Virgil aurait pu naître en France…

Sergio Ramos : on ne le sait pas, mais le défenseur du Real Madrid a été adopté alors qu’il n’était âgé que de 13 mois par un couple d’espagnol dans un orphelinat à la frontière française. Son vrai prénom était Serge : s’il avait été adopté par un couple de Français, il y aurait fort à parier que Serge aurait aussi formé une sacrée paire de défenseurs centraux avec Raphael Varane, mais en Bleu…

David Alaba est né à Vienne en 1992 : c’est malheureusement 1005 ans trop tard, l’empire carolingien, royaume de France de l’époque, se divisant alors en Francie Occidentale (la France actuelle y est rattachée) et Francie Orientale (à laquelle l’Autriche actuelle fait partie).

MILIEUX DE TERRAINS : KEVIN DE BRUYNE, SERGEJ MILINKOVIC-SAVIC & MARCO VERRATTI

Sergej Milinkovic-Savic : son père, footballeur professionnel, a effectué un test avec le MHSC en 1993, mais n’a finalement pas été retenu pour ne pas freiner la progression de Jean-Christophe Rouvière. Il a finalement signé à Lleida, en Espagne, où Sergej est né en février 1995.

Marco Verratti : l’arrière-grand-père du milieu italien était corse. Malgré tout ce que certains peuvent en dire, Marco Verratti a donc des origines françaises ! Et si grand-grand-papa Verratti a choisi de s’exiler à Pescara en Italie au début du 20è siècle, il a, selon nos informations, longuement hésité à aller vivre à Laon, en Picardie.

Kevin de Bruyne : l’histoire dit que monsieur et madame du Brun, expulsés de leur logement de Bruges, cherchaient le chemin de Tourcoing. Mais une panne d’essence a contraint le couple d’origine pas-de-calaisienne à s’arrêter à 45 minutes au nord de Tourcoing, à Gand, où ils sont devenus les de Bruyne pour éviter de se faire retrouver par leurs créanciers, et où le petit Kevin est finalement né.

ATTAQUANTS : CRISTIANO RONALDO, ROBERT LEWANDOWSKI & RAHEEM STERLING

Robert Lewandowski : sa mère, volleyeuse professionnelle, est tombée enceinte… en France, alors qu’elle jouait à Marcq-en-Baroeul, dans le Nord. Mais, les Lewandowski étant des grands partisans de la politique de Jacques Chirac, défait par François Mitterrand en mai 1988, ils choisissent de retourner vivre en Pologne à Varsovie, pour donner naissance à Robert. Si la droite était passée, les Bleus n’auraient pas pour buteur Olivier Giroud, mais un certain Robert Lewandowski…

Raheem Sterling, 25 ans, est arrivé de Jamaïque avec sa mère quand il avait 7 ans. Si l’on en croît Livre Sterling, la biographie officielle du Citizen, madame Sterling a, en 2002, longtemps hésité entre la France (Longjumeau, en banlieue parisienne) et l’Angleterre (Brent, au nord-ouest de Londres), où ils ont finalement tous deux obtenu un passeport britannique.

Cristiano Ronaldo : son père diplomate, multipliait les allers-retours entre Madère, là où la famille Ronaldo habitait, et Strasbourg, siège du Parlement Européen. Séduit par le Gewurztraminer, il a longtemps souhaité venir vivre en Alsace. Mais madame Ronaldo craignait le climat local : ils ont donc décidé de rester vivre à Madère, et Cristiano est né onze mois après cette décision.

footballfrance-monstrueux-onze-bleus-joueurs-nes-france-11-illustration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.