Browse By

OL – Anthony Lopes : « J’ai mon attestation, je peux faire les sorties que je veux »

Encore critiqué dimanche pour une nouvelle sortie peu académique sur le joueur du SCO Angers Romain Thomas, le gardien de l’OL Anthony Lopes se défend : « J’ai mon attestation, je peux faire les sorties que je veux »

Embed from Getty Images

Il ne comprend pas pourquoi il se fait attaquer de toutes parts alors qu’il fait son job : ce mardi matin, le gardien de l’Olympique Lyonnais Anthony Lopes a tenu à répondre aux très nombreuses critiques reçues après sa nouvelle sortie réalisée dimanche soir dans le dos du joueur angevin Romain Thomas.

Accusé d’avoir « dézingué » le défenseur du SCO, le portier international portugais a eu l’occasion d’échanger avec lui lundi soir sur RMC, mais cela n’a, semble-t-il, pas suffi à éteindre le feu qui s’abat sur lui et sa manière de sortir genou en avant. Alors c’est via FootballFrance.fr que le natif de Givors a tenu à mettre les points sur les i :

« Je ne suis pas totalement idiot, je comprends que mes sorties puissent faire jaser. Mais je suis dans mon bon droit. D’ailleurs, les instances ont vérifié, et j’avais bien le droit d’effectuer cette sortie : je leur ai montré mon attestation, on ne pouvait pas me sanctionner… Donc voilà, j’ai mon attestation, je peux faire les sorties que je veux ! »

Avant chaque sortie, Anthony Lopes remplit une attestatio


Le gardien des Gones a bien insisté sur le fait qu’il serait dangereux de le sanctionner sous peine de créer une jurisprudence :

« C’est mon job de gardien que de sortir de la sorte. Si on m’interdit mes sorties, alors on doit interdire à tout le monde les sorties pour raisons professionnelles. Vous savez, je respecte la loi : avant chaque sortie, je sors mon smartphone, je lance ma géniale appli TousAntiCovid, je me crée une attestation pour avoir le droit de sortir, et je coche « Raisons professionnelles » : que voulez-vous de plus ? La loi, je la suis à la lettre : on dit que mes sorties sont dangereuses, je pense a contrario que me sanctionner pour ces sorties, autorisées je le répète, serait dangereux. Car cela créerait une jurisprudence, et alors tous les travailleurs seraient bloqués chez eux. »

Interrogé par notre reporter sur place, l’adjoint du sous-brigadier-chef-adjoint de la Police Judiciaire de Lyon nous a confirmé que les autorisations de sorties qu’Anthony Lopes remplit avant chaque sortie sont « valables » :

« Nous avons reçu beaucoup de plaintes, comme quoi Monsieur Lopes ne respecterait pas les conditions d’une bonne sortie. Nous le contrôlons très régulièrement et, malheureusement pour ses détracteurs, notamment Monsieur Pierre Ménès, ses sorties rentrent bien dans le cadre légal : après visionnage des images que la télévision nous a transmises, Monsieur Lopes est bien resté dans le rayon de un kilomètre autour de son lieu de travail, à savoir les buts côté Colombier du stade Jean-Bouin. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.