Browse By

Le buteur franco-algérien Nabil Fekir a choisi : il jouera pour le Maroc

L’attaquant franco-algérien de l’OL Nabil Fekir a annoncé ce mardi matin avoir choisi l’équipe nationale avec laquelle il jouera : il défendra les couleurs du Maroc.

Sa réponse était attendue en mars, elle est finalement arrivée dès ce mardi : sur les ondes de Titan-Xyphos FM, Nabil Fekir a annoncé son choix concernant l’équipe nationale avec laquelle il allait jouer. Le Franco-Algérien recevait en effet des appels du pied de Christian Gourcuff, le sélectionneur de l’Algérie, depuis plusieurs mois déjà, et beaucoup estimaient qu’il devait faire un choix le plus rapidement possible. L’heure de cette décision est arrivée mardi matin, et entre France et Algérie, Nabil Fekir a tranché en faveur… du Maroc :

« J’ai pris mon temps pour faire ce choix qui va impacter ma carrière sur le moyen et long terme. J’ai écouté mes proches, mon cœur et mon boulanger, mais j’ai aussi pris en compte l’aspect sportif et les critères économico-démographiques. Je suis né en France de parents algériens, j’ai ces deux cultures dans le sang, ça a été dur de choisir… Mais cette nuit, j’ai pris ma décision, et elle est définitive : entre France et Algérie, je ne pouvais choisir, donc je vais défendre les couleurs du Maroc, le pays natal de mes arrière-grands-oncles. »

Nabil Fekir en chef de file du Maroc en vue du Mondial 2018

Après quelques questions sur sa très belle saison réussie avec l’Olympique Lyonnais, Nabil Fekir a tenu à expliquer son choix, un choix du cœur selon lui :

« Je n’ai jamais connu mes arrière-grands-oncles marocains, mais je n’en ai entendu que du bien. Si mes parents sont venus à Lyon où je suis ensuite né, c’est grâce à eux et leur amour pour Eddy Barclay : sans lui et sans eux, je n’en serai pas là, et je tiens donc à les remercier de la plus belle manière en jouant pour leur pays, le Maroc. »

Le Maroc étant suspendu pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, Nabil Fekir va donc préparer dès aujourd’hui le Mondial 2018 qui se jouera en Russie. Il sera le capitaine et le chef de file d’une sélection qui a trois ans pour redorer son blason et ainsi tenter de devenir le premier pays africain à remporter une Coupe du Monde, un objectif viable selon le jeune attaquant lyonnais :

« L’aspect sportif a compté : on n’a pas la pression du résultat à court terme puisqu’on ne jouera pas la prochaine CAN. On aura donc le temps de préparer le Mondial 2018 avec sérénité lors de matchs amicaux qui, je l’espère, vont être organisés contre des grandes nations. »

Nabil Fekir donnera une conférence de presse à Tola Vologe en fin de semaine afin d’annoncer de manière officielle sa décision.

Crédit photo : Jean Catuffe via Getty Images

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...