Browse By

OFFICIEL – La pépite de l’OM Isaac Lihadji signe à Toulouse

Le Toulouse FC a officialisé le recrutement d’Isaac Lihadji. A 17 an, l’ailier né Marseille a refusé de prolonger avec son club formateur de l’OM pour privilégier le projet toulousain.

Embed from Getty Images

Le feuilleton Lihadji est désormais terminé : la pépite du centre de formation de l’OM Isaac Lihadji a donné son accord pour rejoindre le Toulouse FC à la fin de cette saison. Aucune information officielle n’a filtré, mais un salaire de 85 000 euros par mois ainsi que des avantages en nature certains (logement de fonction, chauffeur, cuisinier, pet-sitter) sont évoqués.

Selon un proche du dossier, Isaac Lihadji a terminé de privilégier la proposition du TFC après l’élimination de l’OM à Lyon mercredi soir en Coupe de France. A Toulouse, un club quasiment promis à la Ligue 2 la saison prochain, on lui aurait par ailleurs promis des futures importantes responsabilités :

« A l’OM, on lui proposait d’être une doublure, voire une triplure. Mais lui veut jouer : hier à Lyon, avec tous les blessures, il aurait pu, il aurait dû jouer. Mais le club veut qu’il signe avant : c’est ridicule, c’est un cercle vicieux. Et le foot, ce n’est pas du patinage : les vicieux, personne n’aime cela ! Concernant la proposition du Borussia Dortmund, c’était compliqué : au collège, Isaac tournait à 6 de moyenne en allemand LV2, il avait la flemme de se replonger là-dedans. Restaient donc le TFC et le LOSC : il a hésité, il était même convaincu par le projet lillois, mais on lui a promis qu’il serait le « go-to-guy » à Toulouse, que le club repartirait de zéro avec lui comme tête de gondole. »

Lihadji va participer au recrutement du TFC


Selon nos informations, le TFC est arrivé à convaincre la pépite marseillaise en lui promettant un rôle plus qu’élargi au sein du club : outre le fait d’être la tête d’affiche du club, il aura son mot à dire sur les futurs recrutements, tant sur les joueurs que sur le staff. C’est aussi lui qui va gérer les réseaux sociaux du club, et il pilotera également la stratégie de billetterie au Stadium.

Le TFC a-t-il aussi promis à Isaac Lihadji des parts au sein du club ? On nous affirme que non :

« Les rumeurs vont un peu loin là quand même. Certes, son père devient directeur sportif et son grand frère responsable de la cellule de recrutement du Téf’, les deux intégrant par ailleurs le comité de direction du club, mais lui restera à l’écart de tout cela. Il veut se focus sur le terrain. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.