Browse By

OL – Jean-Michel Aulas remercie la LFP : « On a éliminé la Juve grâce à l’arrêt de la L1 »

Après la qualification de l’OL pour le Final 8 de la Ligue des Champions, Jean-Michel Aulas a tenu à remercier la LFP d’avoir stoppé le championnat : « Si on a éliminé la Juve, c’est grâce à l’arrêt de la L1 »

Embed from Getty Images

Jeudi soir, l’Olympique Lyonnais a signé un exploit retentissant en éliminant la Juventus Turin de la Ligue des Champions. Et alors que les spécialistes voyaient les Transalpins de Cristiano Ronaldo rejoindre aisément le Final 8 de la C1 édition 2019/20, les Lyonnais ont déjoué tous les pronostics grâce notamment à une activité XXL de ses milieux de terrains.

Pour Jean-Michel Aulas, si une grande partie du mérite revient à ses joueurs et son coach Rudi Garcia, la LFP a aussi eu son rôle à jouer :

« Nous sommes arrivés frais pour jouer ce match, alors que la Juve a de son côté joué une dizaine de matchs entre juin et juillet. Ils étaient cramés ! Et surtout compte tenu de la situation sanitaire, je trouve aberrant que les dirigeants du football italiens aient décidé de reprendre le championnat. Je tiens à adresser mes plus sincères félicitations à la LFP, qui a eu le cran de dire stop au football alors que partout ailleurs les dirigeants étaient aveuglés par l’appât du gain. »

Jean-Michel Aulas : « Mon coup de bluff a fonctionné »


Quand on lui fait remarquer qu’il a été l’un des plus fervents partisans à une reprise du football en France, le président rhodanien a montré un rictus qui en dit long sur sa capacité à tromper ses adversaires :

« Je ne suis pas idiot, j’ai bien vu que ce COVID n’était pas qu’une simple grippe. Vous pensez donc que je suis un monstre ? Oui, vous m’avez beaucoup entendu parler de reprise du foot en France, de geler le classement, etc. Mais c’était dans un seul et unique but : faire croire à la Juventus que nous n’allions pas être prêts pour ce huitième de finale retour. Et force est de constater que ma stratégie, mon coup de bluff, a fonctionné : l’OL fait aujourd’hui partie des huit meilleures équipes d’Europe, parmi lesquelles on ne retrouve ni le Real Madrid, ni la Juventus, et encore moins l’OM de mon cher ami Jacques-Henri Eyraud. »

Opposé à Manchester City en quart de finale samedi prochain, sur un match couperet, l’OL va-t-il réussir un nouvel exploit ? Pour Jean-Michel Aulas, un joueur peut faire la différence :

« City, c’est solide. Mais la Juve aussi c’était solide. Mais ça, c’était avant de rencontrer l’OL. Alors qui sait ? Tout le monde pensait que Rabiot, Bentancur, Pjanic, Matuidi allaient manger notre milieu de terrain, que Ronaldo allait faire valser notre défense : dorénavant, personne ne peut ignorer la puissance de Maxence Caqueret et de Marcelo ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.