Browse By

Belgique – Insolite : Le jardinier détrempait une moitié de terrain pour favoriser son équipe

Le jardinier de l’équipe belge de Bouillon a été limogé ce lundi matin. La cause ? Avant la rencontre de ce samedi, il a détrempé de manière intentionnelle une moitié de terrain afin de favoriser son équipe. Le capitaine de Bouillon, de mèche avec le jardinier, a alors choisi de jouer la première période sur cette partie de terrain : son équipe s’est inclinée lourdement (2-9), tous les buts ayant été encaissés en seconde période…

Il pensait bien faire… Thorgan Eden, jardinier de l’équipe de Bouillon qui évolue en deuxième division belge, a été licencié de son poste après que les dirigeants du club ont découvert qu’il avait fait exprès de détremper une des deux moitiés du terrain dont il avait la charge.

Pour sa défense, Thorgan Eden a expliqué vouloir favoriser l’équipe locale de Bouillon en Wallonie, une équipe trop peu efficace à son goût lors des quarante-cinq premières minutes des matchs qu’elle dispute. Mais manque de chance pour le jardinier : ce samedi lors de la rencontre FC Bouillon – DeVolay Racing, si son équipe a bien inscrit deux buts en première période, elle en a encaissé neuf après la pause alors qu’elle évoluait sur la fameuse moitié de terrain détrempée. Selon les joueurs, il leur était quasi-impossible de lever les genoux, le terrain étant trop gras et donc leurs jambes trop lourdes.

Le capitaine était de mèche avec le jardinier

Selon le jardinier, c’est le capitaine de l’équipe qui lui a demandé de tenter ce tour de passe-passe. Chose que Leman Kenpis, le capitaine, réfute en bloc :

« Le jardinier est venu me voir avant le match pour me dire de choisir ce côté en particulier une fois le toss remporté. J’ai voulu faire plaisir à ce mec, un peu bizarre mais gentil… Je n’aurais pas dû : effectivement, en première période, notre jeu était plus fluide face à une équipe qui restait dans son camp. Mais après la mi-temps, l’horreur : il a commencé à pleuvoir, et notre moitié était plus que détrempée, totalement inondée. On en a pris neuf, on aurait pu en prendre trente que ç’aurait été pareil. J’enrage ! »

La direction du club wallon, en plus de licencier son jardinier farceur, a décidé de porter plainte pour « Détérioration volontaire de matériel végétal » et « Tentative de manipulation sur capitaine de football » : selon la loi belge, si le jardinier est jugé coupable sur ces deux chefs d’accusation, il risque jusqu’à sept ans d’exil dont trois en terre flamande.

Crédit photo : Vstock / Tetra Images

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

2 thoughts on “Belgique – Insolite : Le jardinier détrempait une moitié de terrain pour favoriser son équipe”

  1. Trackback: Jaime
  2. Trackback: Richard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *