Browse By

Après sa 1ère victoire, Sochaux veut prolonger la dynamique en virant son coach après chaque match

Samedi, la Ligue 1 version 2013/2014 a fêtait une grande première : Sochaux a remporté son premier match de la saison, quelques jours après avoir un changement de coach et le départ d’Eric Hély. De quoi donner des idées aux dirigeants du FCSM qui, pour surfer sur cette vague positive, songeraient à changer d’entraîneur avant chaque rencontre…

Et quitte à garder ce qui a marché, le prochain coach devra jouer avec le même onze de départ...

Et quitte à garder ce qui a marché, le prochain coach devra jouer avec le même onze de départ…

On dit souvent que l’entraîneur n’est pas responsable des résultats de ses joueurs. Mais le désormais ex-entraîneur de Sochaux Eric Hély s’est clairement senti coupable après la débâcle subie à Guingamp lors de la 7ème journée de L1 : 5-1, bons derniers de L1 avec aucune victoire cette saison, c’en était trop pour le technicien qui a présenté sa démission dans la foulée.

Vendredi, on apprenait qu’un trio mené par l’ancien joueur Omar Daf prendrait l’intérim sur le banc de Sochaux. Et la chose a fonctionné : samedi, Sochaux a remporté son premier match de la saison face à Valenciennes, une victoire 2-0 acquise grâce à des buts de Cédric Bakambu et Carlao et qui permet aux Lionceaux de quitter le fauteuil peu confortable de la lanterne rouge. Le début d’une nouvelle ère à Sochaux ? Les dirigeants le pensent sincèrement, et semblent prêt à renouveler l’expérience…

Lundi matin, des rumeurs courent du côté du Doubs : un nouvel entraîneur serait sur le point d’arriver. Laurent Pernet, le président du FCSM, a botté en touche quand on lui a demandé l’identité du nouvel homme fort sochalien : « Vous savez, peu importe son identité. En fait, cette victoire acquise avec un trio d’entraîneurs intérimaires nous a ouvert les yeux : puisqu’un changement de coach semble agir comme un électrochoc auprès des joueurs, nous avons décidé de renouveler la chose et de changer de coach entre chaque match. Nous ferons donc que de l’intérim désormais pour ce poste d’entraîneur. Nous seront aidés dans cette politique par la société Adecco, partenaire historique de Peugeot, la firme étant une grand consommatrice de ce système de contrats précaires moins onéreux mais diablement plus efficace ».

Dans les travées de Bonal, on suggère ici et là les arrivées sur le banc des anciens Mickael Isabey, Lionel Potillon, Mickael Pagis ou encore Wilson Oruma. La courte durée du contrat n’est pas un problème pour le président sochalien : « C’est une opportunité en or pour ces ex-joueurs à la recherche d’un banc. En cas de victoire, et ça sera le cas, le coach en question partira avec les honneurs et un pourcentage de victoire de 100%. Sur le CV, c’est pas trop dégueulasse pour débuter non ? ».

Pour que se prolonge également la bonne dynamique de ce site, n’oubliez pas de voter « Football France » pour les Golden Blog Awards 2013 !

Votez Football France aux Golden Blog Awards

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

One thought on “Après sa 1ère victoire, Sochaux veut prolonger la dynamique en virant son coach après chaque match”

  1. Trackback: Harry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *