Browse By

Clément Turpin : « J’ai expulsé Motta à cause de son contrôle de merde »

Dimanche soir, le PSG s’est imposé avec force face à l’OM à Marseille (2-1). Mais la star de ce match s’est finalement révélé être l’arbitre du match, Clément Turpin, qui a sifflé deux pénaltys et sorti un carton rouge très contestable à Thiago Motta. Il s’en explique sur Football France : « A ce niveau, un tel contrôle est inadmissible, je l’ai donc sanctionné ».

M. Turpin a aussi avoué avoir pensé Mandanda pour sa sortie hasardeuse sur le premier but parisien

M. Turpin a aussi avoué avoir pensé Mandanda pour sa sortie hasardeuse sur le premier but parisien

Si le Clasico du championnat de France n’a pas été d’un grand niveau technique dimanche soir, il a permis malgré tout de voir un Clément Turpin, l’arbitre de la rencontre, à son aise et même plus, en témoigne son carton rouge distribué à Thiago Motta pour des raisons techniques et non d’anti-jeu. Car même si les images diffusées en boucle sur toutes les chaînes montrent une réelle faute de la part du Brésilo-Hispano-Italien, elles indiquent surtout qu’une expulsion n’avait pas lieu d’être. Ce matin, Clément Turpin a bien voulu revenir sur ce fait de jeu, et il semblerait que ce carton rouge n’est en fait aucun rapport avec le pied levé sur la cheville de Mathieu Valbuena…

Le jeune arbitre a en effet décidé de sortir Thiago Motta pour le punir, non pas pour sa faute, grossière mais loin de mériter une expulsion, mais bien pour son erreur d’ordre technique. Pour Football France, M. Turpin revient sur ce fait de jeu : « Le centre tendu de M. Payet se dirige vers M. Motta, dont on connaît l’intelligence de jeu et la technique au-dessus de la moyenne. Mais contre toute attente, M. Motta nous sort un contrôle horrible de la tête, et ce dans sa propre surface ! Cela permet à Mathieu Valbuena d’être plus prompt que lui à la récupération de balle. M. Motta lève le pied, il fait faute… Bon, M. Valbuena roule, crie, mais on sait bien que ce n’est pas grave, ce n’est pas pour ça que j’ai sorti le rouge. Non, si j’ai expulsé M. Motta, c’est juste à cause de son contrôle de balle horrible ! Il y avait bien 1m50 entre lui et le ballon après son contrôle : à ce niveau de football, c’est inadmissible ! »

A l’évocation de son rôle d’arbitre devant se contenter de juger les faits de jeu, M. Turpin garde sa ligne de conduite : « Mais pour moi, j’ai été un bon juge sur le coup. En tant qu’entraîneur, si je vois un tel contrôle de balle, ça mérite la sortie directe du joueur. Sans la faute, M. Valbuena filait au but. M. Motta a fait faute, j’en ai donc profité pour lui indiquer qu’avec un tel niveau de jeu, il ne pouvait pas continuer le match. M. Blanc l’a très bien compris d’ailleurs… et ça lui a permis derrière de sortir M. Lavezzi, pas transcendant jusque-là, pour faire rentrer M. Rabiot, en pleine bourre en ce moment ».

Clément Turpin n’a-t-il pas finalement eu raison de sortir le milieu de terrain, positionné très (trop ?) bas avant son expulsion ? Car au bout du compte, le PSG s’est imposé en terre phocéenne, égalisant et prenant l’avantage à 10 contre 11…

Ne soyez pas vache comme Clément Turpin, votez « Football France » pour les Golden Blog Awards 2013 !

Votez Football France aux Golden Blog Awards

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *