Browse By

Ajaccio – Affaire Fabrizio Ravanelli : ses joueurs devaient l’appeler « Papa » !

Dans la foulée de la défaite à domicile face à Valenciennes, le désormais ex-entraîneur de l’AC Ajaccio Fabrizio Ravanelli avait confié en conférence de presse avoir été démis de ses fonctions par le président acéiste Alain Orsoni. Il doit, selon les dirigeants ajacciens, quitter la Corse cette semaine et retourner chez lui en Italie. Explications…

Fabrizio-Ravanelli-papa-ajaccio

Pour Fabrizio Ravanelli, « il quitte Ajaccio et la Corse la tête haute »

Après les récentes déclarations de Cédric Hengbart dans L’Equipe et sur les ondes de RMC, nous n’avons peut-être pas encore fini d’entendre parler du coach transalpin dans l’hexagone. Sous couvert d’anonymat, un des joueurs de l’AC Ajaccio a bien voulu se confier et nous en dire davantage sur ce qui pourrait très rapidement devenir l’affaire Ravanelli.

Adrien Moto, attaquant originaire des pays de l’Est, témoigne : « J’ai connu beaucoup de clubs et pas mal d’entraîneurs, j’ai aussi malheureusement fait parler de moi lors d’affaires extra-sportives… mais ce que j’ai vécu à Ajaccio avec coach Ravaneli a été pour moi pire que tout le reste ! Le premier ballon qu’on a touché, c’était après la semaine passée avec les militaires de Solenzara [NDLR : base militaire située en Corse-du-Sud] afin de muscler notre jeu. Nous devions l’appeler ‘‘Papa’’ lors des séances d’entraînement, mais ‘‘Monsieur’’ devant les caméras de télévision ».

Adrian Moto, visiblement encore stressé par ce qu’il a vécu, ne s’arrête pas là et balance tout sur les méthodes de Fabrizio Ravanelli, ne s’arrêtant que pour tirer sur sa cigarette : « Papa avait instauré un jeu, le ‘‘tu rates donc tu prends’’ : lorsqu’on loupait un ballon, il nous tirait dessus… à balles réelles ! Papa nous disait aussi avoir sa licence de pharmacien en Toscane et nous délivrait des ordonnances avec des pilules colorées à prendre avant chaque rencontre. Outre cela, il nous a enseigné l’art de la simulation et de l’exagération… Mais contre Guingamp, Gadji Tallo tombe et simule pour gagner du temps comme le coach le lui avait montré… mais Papa n’a rien trouvé de mieux que de le faire sortir ! Même un coach de DH s’en serait mieux sorti… »

Il termine par le plus accablant peut-être pour Fabrizio Ravanelli : « La plupart de mes coéquipiers sont mariés. Pourtant, cela ne l’empêchait pas de nous promettre à tous des filles de joie, des jetons de casino et même notre poids en macaronis en guise de prime de victoire… Nous n’avions pas envie de gagner dans de telles conditions. Je suis soulagé par son départ et heureux aujourd’hui de travailler avec Christian Bracconi ».

Si Fabrizio Ravanelli n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet, FootballFrance.fr connaît ses plans sur le moyen terme : comme annoncé la semaine dernière (voir ci-dessous) avant le match ACA-VAFC, le technicien italien sera bien du prochain casting de « Splash : Le grand plongeon » sur TF1.

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

13 thoughts on “Ajaccio – Affaire Fabrizio Ravanelli : ses joueurs devaient l’appeler « Papa » !”

  1. XavYeah says:

    Moi aussi je veut jouer à Ajaccio s’ils paye avec des filles de joie 🙂 🙂

  2. Trackback: Kurt
  3. Trackback: rafael
  4. Trackback: Ramon
  5. Trackback: Reginald
  6. Trackback: Gordon
  7. Trackback: clyde
  8. Trackback: wayne
  9. Trackback: carl
  10. Trackback: Matt
  11. Trackback: Reginald
  12. Trackback: Willard
  13. Trackback: Maurice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *