Browse By

Equipe de France – Barrages : Deschamps se méfie du duo Chevtchenko-Rebrov

Vendredi, l’Equipe de France entame en Ukraine la dernière ligne droite pour se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde. Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, compte bien mettre toutes les chances de son côté, et a notamment prévenu sa défense du danger de la paire Chevtchenko-Rebrov.

equipe-de-france-didier-deschamps-tacle

Didier Deschamps compte sur la rigueur défensive de l’Equipe de France pour vaincre l’Ukraine

L’Equipe de France est en route pour la prochaine Coupe du monde. Mais avant d’aller au Brésil, les Bleus devront passer l’épreuve des barrages face à l’Ukraine, ce vendredi 15 en Europe de l’Est puis mardi 19 au Stade de France. Le sélectionneur des Bleus sait que l’Ukraine est une équipe dangereuse, et a donc donné à ses joueurs des DVD à visionner afin d’apprendre et d’apprivoiser le style de jeu ukrainien. Dans sa ligne de mire, Didier Deschamps dit avoir deux joueurs que ses défenseurs devront surveiller : Andreï Chevtchenko et Sergueï Rebrov.

Des attaquants ukrainiens à surveiller

« Ils sont vifs, se connaissent bien pour avoir joué ensemble au Dynamo Kiev pendant cinq ans… Qui en Equipe de France peut se vanter d’avoir joué ensemble pendant cinq longues années ? Peut-être Duga et Zizou, et encore, ils n’ont joué à Bordeaux que quatre ans ensemble… Duga et Liza oui, mais ils étaient jeunes et ne sont pas aussi importants avec les Bleus que le sont Cheva et Rebrov pour l’Ukraine » a prévenu Didier Deschamps à propos de la ligne d’attaque des Ukrainiens.

Durant sa conférence de presse avant le départ en Ukraine, le sélectionneur a tenu à mettre ses défenseurs centraux dans le bain tout de suite : « Lolo [Laurent Blanc] et Marcel [Desailly] sont prévenus, ils vont cravacher ! Mais attention, mes défenseurs auront leur rôle à jouer, bien sûr, pour contenir les assauts adverses, mais les attaquants aussi devront travailler. Pour cela, je compte sur le bon repli défensif de Jean-Pierre [Papin] et David [NDLR : le sélectionneur n’ayant pas encore donné son onze de départ, il nous est impossible de savoir s’il s’agit de Ginola, Trézéguet ou N’Gog] ».

Des surprises dans la compositions des Bleus ?

En réponse au malaise grandissant dans la salle, Didier Deschamps s’en est énervé : « Apparemment, vous êtes comme les journalistes de l’URSS, vous ne croyez pas en l’Equipe de France, et je trouve cela très dommageable : vous avez l’air d’oublier que nous sommes Champions du Monde et d’Europe en titre ! ». Tom, présent dans la salle, a profité de la gêne des journalistes présents pour lui poser une dernière question à propos de possibles surprises dans la composition : « Vous savez, j’ai mon mot à dire, bien sûr, puisque je suis le capitaine de cette Equipe de France, mais je ne suis pas le décisionnaire… Laissons ce rôle à coach Goethals si vous le voulez bien ».

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

12 thoughts on “Equipe de France – Barrages : Deschamps se méfie du duo Chevtchenko-Rebrov”

  1. StevenG says:

    Raimond goethals mdrrrrrrr sérieu trop bon mais pas sure que les plus jeunes comprennes tous votre délire ! x-)

  2. Trackback: ontario payday loans
  3. Trackback: direct payday loan bad credit no direct deposit lender
  4. Trackback: drugrehabcentershotline.com addiction treatment centers
  5. Trackback: Leroy
  6. Trackback: Manuel
  7. Trackback: neil
  8. Trackback: roger
  9. Trackback: Matt
  10. Trackback: tyrone
  11. Trackback: Brent
  12. Trackback: Dave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *