Browse By

Mickael Tacalfred (Reims) au repos 15 jours pour dépression

C’est un Mickael Tacalfred moralement au plus bas qui nous a ouvert la porte ce lundi matin à Reims. Il nous raconte son calvaire : « Depuis samedi soir, je n’ai pas fermé l’oeil, je fais des cauchemars dans lequel je valse encore et toujours avec Wissam Ben Yedder ».

FootballFrance.fr : « Mickael Tacalfred, bonjour ! C’est un résultat difficile à accepter que celui réalisé par le Stade de Reims face à Toulouse samedi soir [NDLR : alors qu’ils menaient 0-2, les rémois ont vu Toulouse revenir dans le match pour finalement l’emporter 3-2]. Pouvez-vous nous raconter ?
Mickael Tacalfred : C’est dur… On gagnait, et puis Ben Yedder a pris la balle, il a tourné, tourné, tourné…

FF.fr : Parlons-en de ce but : c’est celui qui permet à Toulouse de l’emporter…
MT : Ben Yedder reçoit le ballon, il me crochète, je me jette pas trop… Puis il remet ça, moi de même… Après, ça devient flou, je ne sais plus trop, j’ai juste vu le ballon au fond des filets. Et depuis, je revis la scène, encore et toujours… Je n’en peux plus, je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit, j’enchaîne cauchemar sur cauchemar.

FF.fr : Et que voyez-vous dans ces cauchemars ?
MT : Je vois un Wissam Ben Yedder qui prend le ballon et qui danse tout autour. Et puis je vois un Mickael Tacalfred à l’ouest… Je revis cette scène depuis, encore et toujours, dès que je ferme l’oeil je vois Ben Yedder à gauche, à droite, au-dessus, derrière, devant, Ben Yedder est partout dans ma tête, je n’en peux plus !

Mickael Tacalfred, depuis samedi enfermé dans son grand appartement rémois

FF.fr : Vous semblez désorienté encore aujourd’hui…
MT : Le doc du club m’a dit que je m’étais enrhumé, il m’a donné des Oscillococcinum pour que ça passe, mais c’est pire que ça, j’ai une tornade dans ma tête, je tourne, je tourne. Je ne ferme plus l’oeil de peur de revivre cette scène atroce encore une fois. J’ai l’impression que tout le monde me regarde, me pointe du doigt… Même mon propre club a dit admirer me voir dans cet état… On m’a admis cette nuit à la Polyclinique de Courlancy et on m’a donné quinze jours de repos… Je vais manquer Marseille vendredi, mais je préfère ça : si Thauvin me fait vivre la même chose, je ne pense pas être capable de supporter… »

Alors que nous quittions son domicile de la Rue de la Tirelire en plein centre-ville de Reims, Mickael Tacalfred nous a interpellés en nous montrant du doigt un petit enfant habillé d’un maillot de la Fiorentina : « Vous ferez attention, je crois qu’il y a un petit gars en violet qui tourne autour de votre voiture… »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

14 thoughts on “Mickael Tacalfred (Reims) au repos 15 jours pour dépression”

  1. Trackback: payday loans vancouver
  2. Trackback: direct online payday loans barrie lender
  3. Trackback: drugrehabcentershotline.com drug rehabs
  4. Trackback: jordan
  5. Trackback: Randall
  6. Trackback: felix
  7. Trackback: Micheal
  8. Trackback: aaron
  9. Trackback: Jack
  10. Trackback: frank
  11. Trackback: Trevor
  12. Trackback: Ernesto
  13. Trackback: jackie
  14. Trackback: Sean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *