Browse By

Brandao en garde à vue après avoir donné un coup de boule à la statue de Mimie Mathy au musée Grévin

Brandao est actuellement en garde à vue après avoir assené un coup de boule à la statue de cire de Mimie Mathy au musée Grévin. Le Brésilien, qui n’en est pas à son premier coup d’essai, risque jusqu’à deux ans de prison ferme.

L’attaquant du Sporting Club de Bastia, actuellement suspendu pour avoir agressé Thiago Motta lors de la rencontre entre le PSG et Bastia le 16 août dernier, a été interpellé ce matin à son domicile. Il est accusé d’avoir mis un coup de boule à la statue de Mimie Mathy au musée Grévin.

Malheureusement pour l’ancien attaquant de Saint-Etienne, la scène a été filmée par les caméras de surveillance du musée Grévin. On y voit distinctement le joueur brésilien mettre un coup de boule à la statue de Mimi Mathy avant de partir en courant, paniqué. Devant l’évidence des preuves, Brandao n’a pas eu d’autres choix que d’avouer les faits à la police. Pour sa défense, le Brésilien dit avoir confondu Mimie Mathy et Mini-Moi, le célèbre criminel. Le joueur a cependant tenu à s’excuser publiquement :

« Je tiens à présenter mes excuses aux personnes que j’ai pu choquer ainsi qu’au personnel du musée Grévin. Seulement j’ai eu peur, j’ai cru voir Mini-Moi, le méchant. J’adore la série Joséphine, ange gardien, je n’aurais jamais fait de mal à Mimie Mathy, c’est une gentille. »

Brandao : « Je veux vivre pour aider Bastia à se maintenir »

« Si je suis parti en courant c’est parce que j’ai eu peur que Mini-Moi me tue. Si je tiens à vivre, c’est pour aider le SC Bastia à se maintenir en Ligue 1. Rendez-vous compte que le SC Bastia joue avec Christopher Maboulou et Hervin Ongenda en attaque, les noms parlent d’eux-même, il y a urgence. Même si je sais que Bastia négocie actuellement l’arrivée de Timon Hépoumba, célèbre attaquant évoluant au FC Moufasa, club de quatrième division congolaise avec lequel il a inscrit un but lors de la saison 2001-2002, je pense que mon retour ne sera pas du luxe »

Brandao risque gros après ce nouveau dérapage. En effet, il s’expose à une peine de deux ans de prison ferme ainsi qu’une amende pouvant aller jusqu’à 250 000 euros. Il devra en attendant s’acquitter de la somme rondelette de 80 000 euros au musée Grévin, soit le prix de fabrication de la statue de cire de Mimi Mathy.

Crédit photo : Getty Images / Jean Catuffe

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *