Browse By

Il refuse de faire des têtes pour ne pas se décoiffer

Un joueur du Languedoc a avoué ce dimanche dans le journal local qu’il refusait de faire la moindre tête afin de ne pas se décoiffer.


« C’est ridicule : je passe plus de vingt minutes à me coiffer le matin, je ne vois pas pourquoi je me décoifferai en faisant une tête. Un bon contrôle de l’intérieur du pied ou une reprise de volée acrobatique sont tout aussi efficaces » : c’est ainsi que Anthony Miezgrann, 20 ans, explique le fait de ne plus faire aucune tête sur un terrain de football depuis l’âge de 17 ans.

Pour lui, utiliser sa tête au football est un signe de faiblesse :

« On nous apprend depuis les débutants que le football se joue avec les pieds. Alors à quoi bon tenter d’utiliser sa tête ? Celui qui fait ça prouve qu’il a des carences à jouer avec ses pieds, et dans ce cas-là, ce n’est pas un footballeur. Et puis, ça décoiffe : s’il y a des jolies nanas autour du terrain, ça fait deux choses qui peuvent casser mes chances avec elles. »

Un demi-pot de gel dans ses cheveux avant chaque match

Anthony l’avoue : son look importe plus que tout le reste, sa coupe de cheveux est plus importante qu’un but marqué. Avant chaque match, c’est ainsi plus d’un demi-pot de gel Taft Chaotique Fix Gel (dont l’égérie est le mannequin-chanteur Baptiste Giabiconi, son idole) qu’il met dans ses cheveux :

« Je m’habille en trois minutes à peine, puis je passe 25 minutes à me coiffer : je ne peux pas me présenter devant nos supporters les cheveux en vrac. Pour être parfait, j’utilise donc dix-neuf noix de gel que j’applique sur mes cheveux. Cela équivaut à un demi-pot de gel à chaque fois, donc il n’y a pas moyen de me décoiffer en faisant la moindre tête ! »

En septembre, Anthony jouera pour son dixième club depuis ses 17 ans et le début de son refus de jouer avec sa tête lors d’un match de football.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

One thought on “Il refuse de faire des têtes pour ne pas se décoiffer”

  1. PlaneteMars says:

    #lescollègues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *