Browse By

Franck Ribéry est le papa d’un petit FetNat, né le 14 juillet

Jour de fête pour Franck Ribéry : il est depuis ce mardi 14 juillet le papa d’un petit garçon qu’il a appelé FetNat, « comme sur le calendrier ».


Franck Ribéry est encore une fois papa ! Exactement deux mois après la naissance de Mohammed, son quatrième enfant, le joueur français du Bayern Munich a eu l’heureuse surprise de devenir le papa d’un cinquième bout de chou ce mardi 14 juillet 2015.

Pris de cours, il a choisi la facilité pour le prénom de son troisième fils. Dans une interview donnée à Enfants et Bébés Mag’, il a sorti le calendrier miniature qu’il avait dans la poche et a pris le nom à côté de la date du 14 juillet, à savoir FetNat :

« Wahiba ne m’a rien dit pour ce nouvel enfant. Moins de deux mois après la naissance d’un petit bébé, c’est rare d’en avoir un autre. Je n’avais rien préparé, alors j’ai fait comme beaucoup de gens, j’ai pris le calendrier, j’ai repéré la date, j’ai pris mon doigt pour suivre la ligne, et j’ai trouvé le prénom de mon nouveau fils : Fetnat. »

Franck Ribéry : « A deux jours près, je l’aurais appelé Zizou »

Très heureux d’être devenu papa pour la cinquième fois, l’ex-international français a tout de même annoncé être déçu par le timing de la chose. En effet, à deux jours près, Fetnat serait né le jour du 17ème anniversaire de la victoire des Bleus en Coupe du Monde, et il aurait alors été plus facile pour lui de trouver, sans besoin de réfléchir ni de sortir un quelconque calendrier, un prénom pour son enfant :

« C’est bête, car c’est symbolique : si Fetnat était sorti deux jours avant, ç’aurait été le 12 juillet, comme le 12 juillet de l’an 1998, comme quand Zidane il a claqué deux buts de la tête aux Brésiliens en finale du Mondial en France. Il aurait été logique, normal et mérité que Fetnat porte le prénom d’une de mes idoles, à savoir Zizou. »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *