Coupe de France : Les joueurs de Sarreguemines étaient ivres contre Reims

Après avoir créé l’exploit en éliminant Reims en 32èmes de finale de la Coupe de France, les joueurs de Sarreguemines ont avoué avoir disputé le match en état d’ébriété avancé.

C’est l’une des belles surprises de ces 32èmes de finale de la Coupe de France. Le Stade de Reims (Ligue 2) a été sorti par Sarreguemines, qui évolue en CFA2 (2-1, grâce notamment à un doublé du très bon Hassen M’Barki).

Au lendemain de cet exploit, les joueurs mosellans ont avoué avoir disputé la rencontre dans un état d’ébriété très avancé. C’est ce que nous a raconté le milieu de terrain du Sarreguemines FC, le Russe Vod Kakhoka :

« Avec les copains on était tellement excités de disputer ce match contre les professionnels du Stade de Reims que l’on a voulu se détendre en buvant un verre quelques heures avant le coup d’envoi. Mais vous savez comment c’est, on commence par un verre, puis deux et on est rapidement à 12 bouteilles. »

La consigne était de ne pas vomir sur les Rémois

Sébastien Meyer, l’entraîneur des joueurs, s’était rendu compte de l’ivresse de ses joueurs avant même le coup d’envoi de la rencontre :

« Je me suis rendu compte que les garçons étaient bourrés quand un de mes joueurs m’a demandé s’il pouvait faire l’hélicoptère avec sa bite. J’avais donc demandé à mes garçons de ne pas vomir sur les joueurs rémois, par respect pour eux. En aucun cas je pensais que l’on avait une chance de gagner ce match de cette manière. Mais la magie du football et le charme Coupe de France ont fait que nous sommes sortis vainqueurs. Je félicite mes garçons. »

Peu de temps après la rencontre, les dirigeants du club de l’Est ont remarqué que certains joueurs n’étaient pas dans leur état normal. Ils ont alors décidé de faire souffler les joueurs dans le ballon. Les résultats étaient sans appel, l’ensemble de l’effectif était ivre, certains joueurs ayant même été contrôlé avec 3 grammes dans le sang.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.