Browse By

Rennes ou Nice, Hatem Ben Arfa a tranché : il s’engage 2 ans avec le PSG

Le feuilleton Ben Arfa a pris fin ce mardi après-midi avec l’annonce officielle de la signature d’un nouveau contrat de deux ans avec le Paris Saint-Germain.

Embed from Getty Images

Il était attendu à Rennes ou de retour à Nice, il n’en est en fait rien : le virevoltant milieu de terrain offensif international français Hatem Ben Arfa a annoncé ce mardi après-midi la signature d’un contrat de deux ans avec le Paris Saint-Germain.

C’est une grosse surprise, le joueur formé à l’OL étant annoncé très proche du Stade Rennais ou de l’OGC Nice. Mais après une discussion avec le nouvel entraîneur allemand du club parisien Thomas Tuchel, Ben Arfa a tranché en faveur d’un employeur qui l’avait pourtant mis au placard pendant plus d’une année :

« J’ai discuté avec coach Tuchel, et c’était logique pour moi de continuer ici. Je suis un Parisien de souche, je connais bien le coin, je suis bien payé, et même si je ne joue pas finalement, j’ai mes habitudes. L’an dernier, je n’ai pas joué un seul match, alors j’ai appris à vivre sans le football autour du Camp des Loges. Je me fais des balades, je cueille des champignons… J’aime la tranquillité de cet endroit, j’aime mon confort. Ce stress de devoir être performant tout le temps, je ne sais plus ce que c’est, alors pourquoi partir ? »

Ben Arfa n’aura pas de numéro attitré

Pour Maxwell, le directeur sportif du PSG, prolonger l’aventure d’Hatem Ben Arfa à Paris était l’une de ses priorités estivales :

« Cet été, je devais vendre plusieurs éléments afin de rentrer dans les clous du fair-play financier. Avec la récente vente de Guedes à Valence, je suis bon sur cet objectif-là. Mais il fallait remplacer Gonçalo, et à trois jours de la fermeture du marché, on s’est retrouvé sans solution. On nous a proposé Nkoudou… LOL quoi ! Et puis on a soudain songé qu’Hatem, qu’on connaît bien, était encore disponible. Alors on l’a fait signer. Il le sait : il pourrait jouer quelques matchs, mais s’il ne joue pas, il en a l’habitude. Je le compare un peu à Rami avec les Bleus : le groupe l’aime bien, il est gentil et serviable, il ramasse même les plots à la fin des séances. Et on sait qu’il ne fera pas chier son monde s’il ne joue pas. »

Toujours selon l’ancien latéral gauche du PSG, Hatem Ben Arfa ne sera pas présenté à la presse ni aux supporters, et ne devrait pas avoir de numéro attitré :

« S’il joue, si tant est que coach Tuchel ait dans l’idée de le faire jouer, alors il jouera avec le 33, sans nom dans son dos. Je vous le dis, Hatem n’est pas chiant. »

[starbox id= »Tim »]