Browse By

MARKETING – Hatem Ben Arfa devient égérie des menus minceur Comme J’aime

Après Benjamin Castaldi, au tour d’Hatem Ben Arfa de devenir l’égérie de la marque de box minceur « Comme J’aime ».

Embed from Getty Images

Comme quoi, il ne faut plus être top-model ou acteur ou chanteur pour devenir l’égérie d’une marque… La société qui délivre des box minceur Comme J’aime a en effet annoncé ce vendredi un partenariat sur un an avec le footballeur international français du Stade Rennais Hatem Ben Arfa.

Pour Stéphane Bourlet, le directeur marketing de la marque qui avait déjà frappé un grand coup en faisant signer le présentateur TV vedette Benjamin Castaldi, c’est une fierté que de voir un sportif de haut-niveau devenir l’égérie de Comme J’aime :

« Le sportif de haut niveau n’a d’habitude pas de poids à perdre, il est donc difficile d’imaginer un de ceux-là, surtout de niveau international, être intéressé pour travailler avec une marque comme la nôtre. Mais nous avons eu la chance qu’Hatem galère un peu à perdre ses petits kilos superflus. Avec Ben Arfa, Comme J’aime va toucher une cible encore plus large, et on l’espère plus masculine. »

Objectif 6 kgs en moins avant janvier pour HBA ?

Selon nos informations, l’ancien joueur de l’OL, de l’OM et du PSG a signé avec la marque Comme J’aime un contrat qui court sur un an. Il aura comme devoir médiatique d’apparaître dans une demi-douzaines de spots TV, et au moins autant sur les réseaux sociaux. La marque, quant à elle, a garanti au virevoltant milieu de terrain une perte de poids estimé à 9 kgs, dont 6 dans les 4 prochains mois.

Gros coup marketing donc pour la marque très, très, très, très, très, très présente dans les médias sur les vingt-quatre derniers mois… et ce n’est pas fini si l’on croît M. Bourlet :

« On est sur un autre gros coup, un gardien de but qui joue dans le sud-est de la France… »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...