Browse By

Le VAR revient sur la main de Dieu de Maradona, l’Argentine perd un titre de champion du monde

La FIFA a annoncé que l’Argentine était déchu de son titre de champion du monde 1986, après que le VAR a annulé le but marqué par Diego Maradona grâce à la « main de Dieu ».

Embed from Getty Images

Coup de tonnerre : l’Argentine perd son titre de champion du monde 1986 ! Ce titre, l’Albiceleste l’avait acquis grâce notamment à un but qu’avait inscrit Diego Maradona, face à l’Angleterre en quart de finale, après une faute de main devenue légendaire, la fameuse « Main de Dieu ».

Trente-trois ans plus tard, le système de VAR a analysé l’action et a invalidé le but. L’arbitre de la rencontre, Ali Bennaceur, a été réveillé cette nuit par la commission varienne de la FIFA pour qu’il annonce l’annulation du but :

« C’était il y a trente-trois ans, j’avais 42 ans, j’en ai désormais 75… Vous imaginez ma surprise quand, à trois heures du matin, j’ai reçu cet appel me disant que le but inscrit par Diego Maradona devait être annulé après vérification par le VAR. Je n’ai pas tout de suite compris ce qu’on me disait… mais la FIFA reste mon patron même dans ma retraite, j’ai donc donné un coup de sifflet pour prévenir que le but était annulé. Ma femme qui dormait à côté a été surprise, mais a compris que c’était pour le boulot. Et le boulot, c’est le boulot… »

La fédération argentine fait appel de cette décision


La FIFA a communiqué dans la foulée pour officialiser la perte pour l’Argentine de son titre de champion du monde 1986, une décision que la fédération argentine conteste. Son président, Ayka Ramba, était très remonté devant la presse :

« Nous avons décidé de faire appel de cette décision auprès du Tribunal Arbitraire du Sport. Car c’est une honte, une mascarade, que dis-je, un pastiche. C’était déjà très limite mardi quand l’arbitre de Real-PSG a annulé le carton rouge de Courtois, encore plus mercredi quand le VAR a annulé un but inscrit par l’Inter à cause d’une faute commise au début de l’action à l’autre bout du terrain [le Slavia a ainsi bénéficié d’un penalty, le score passant d’un score de 0-2 à une égalité 1-1, ndlr]… Là, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase : trente-trois ans après, on nous retire un titre qu’on avait à l’époque payé très cher, c’est de l’abus de pouvoir pur et dur. »

Selon nos informations, le TAS devrait rapidement se réunir, et se prononcer en faveur de la FIFA. Dans ce cas, la Coupe du Monde 1986 pourrait être rejouée, avec les joueurs de l’époque.

19 thoughts on “Le VAR revient sur la main de Dieu de Maradona, l’Argentine perd un titre de champion du monde”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.