Browse By

Ivre, il s’achète le maillot de Bouna Sarr

Dans un état d’ébriété avancé, un collectionneur de maillots s’est acheté un maillot de l’OM porté par Bouna Sarr.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, mais également pour la dignité. C’est ce qu’a pu constater Didier Pélican, un habitant de Reims collectionneur de maillots portés par les joueurs de football.

Les faits remontent à la nuit de jeudi à vendredi dernier, après une soirée plus qu’arrosée, Didier rentre chez lui. Et comme bien souvent avant de se coucher, il scrute les annonces sur eBay et sur Le Bon Coin. C’est alors que le jeune rémois tombe sur une annonce d’un maillot porté par le milieu de terrain offensif de l’Olympique de Marseille, Bouna Sarr :

« Dans ma tête j’étais convaincu que Bouna Sarr était une légende et que je ne pouvais pas passer à côté de ce maillot. L’alcool fait des ravages, c’est terrible. Je jure de ne plus jamais boire une goutte d’alcool de toute ma vie. Je vous jure, je souffre, c’est encore plus douloureux qu’à la mort de ma mère »

Un maillot porte-malheur ?


De son côté, le vendeur du maillot, qui a préféré rester anonyme, n’en revenait pas d’avoir trouvé un acheteur :

« Au départ, j’ai cru que c’était une blague. Cela faisait six mois que le maillot était en vente, personne ne m’avait encore contacté. J’ai même tenté de l’offrir à des associations caritatives, elles ont toutes refusé. Depuis que j’ai ce maillot, j’ai perdu mon emploi, ma femme m’a quitté, mes enfants ont changé de nom et j’ai attrapé le sida. Ce maillot, c’est un vrai fardeau, j’espère maintenant me reconstruire. »

Didier est prévenu, affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.