Browse By

Monaco – Thierry Henry démissionne : « Il faut être berger pour entraîner ces chèvres »

Après la déroute reçue à domicile face à Bruges mardi soir, Thierry Henry a démissionné de son poste d’entraîneur de l’AS Monaco : « Il faut être berger pour entraîner ces chèvres ».

Embed from Getty Images

Si l’AS Monaco n’a pas touché le fond, celui-ci n’est plus très loin, mais vraiment plus très loin… Déjà à la peine en Ligue 1 (avant-dernier avec 7 points en douze matchs), l’ASM a sombré, encore, mardi à domicile en Ligue des Champions face à la terrible équipe belge du FC Bruges. Le score ? 4 buts à zéro… C’est la défaite de trop pour le Champion du Monde 98 Thierry Henry, qui a donc claqué sa démission à son président après seulement cinq petits matchs joués :

« Je ne sais pas quoi vous dire, Thierry Henry est venu, il a vu, il s’en va, point barre. On m’a clairement menti concernant la qualité de l’effectif. Avec ce que j’ai sous la main, je ne peux rien faire, personne ne peut rien faire. J’adore la Belgique comme vous le savez, mais là… le FC Bruges quoi !! C’est donc fini, j’arrête les frais, bonne chance à mon successeur ».

Stéphane Guivarc’h en pole position pour succéder à Thierry Henry ?

Professionnel jusqu’au bout, Thierry Henry n’a pas botté en touche quand on lui en a demandé plus concernant sa décision :

« Vous l’avez vu : ce n’est pas magicien qu’il faut pour faire gagner cette équipe, c’est un berger. Oui oui, vous m’avez entendu : il faut être berger pour entraîner ces chèvres, voire un vétérinaire pour les soigner car clairement elles sont blessées vu le niveau qu’elles ont. Bref, je suis loin d’être un rural si vous voyez ce que je veux dire, donc je préfère stopper mon aventure avec mon club de cœur ici. »

Selon nos informations, la direction de l’AS Monaco aurait déjà un favori en tête pour prendre les rênes de l’équipe première… et il s’agit d’un autre Champion du Monde 1998, un certain Stéphane Guivarc’h.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...