Browse By

Adil Rami ne comprend pas pourquoi son « enculé de club de bâtard » le sanctionne

Le FC Valence a décidé de frapper fort en sanctionnant durement le joueur français Adil Rami après ses propos diffusés sur les ondes de la radio Cadena Ser. Une mise à pied que ne comprend pas le défenseur international des Bleus : « Je n’ai insulté ni menacé aucun de ces enculés ».

Pour Rami, il n'a rien dit de blessant contre

Pour Rami, il n’a rien dit de blessant contre « un club qu’il aime » mais « tout de même rempli d’enculés »

Les clubs de Ligue Europa font clairement parler d’eux en ce jour de match. Alors que Francis Gillot a annoncé vouloir une équipe de guerriers prêts à mourir sur le terrain pour un nul, que l’Olympique Lyonnais vient de se rappeler qu’il n’est pas qualifié pour la Champions League, voilà que le FC Valence fait parler de lui. Une suspension de quinze jours, sans aucun accès aux infrastructures du club et apparemment sans salaire : voilà comment le FC Valence a décidé de sanctionner son défenseur Adil Rami. Ses propos, diffusés sur les ondes de la radio Cadena Ser en début de semaine, n’ont semble-t-il pas été appréciés du côté du club espagnol. Des propos qu’Adil Rami, s’il ne les dément pas, souhaite diminuer la portée.

L’ancien défenseur du LOSC ne comprend pas et rejette en effet avec véhémence l’attitude de son équipe qui, selon lui, écorne, abîme sa dignité et son image de footballeur. C’est sur Snapshot, une application qui permet l’envoi de courtes vidéos éphémères, que l’international français a répondu à ses dirigeants, avec son aise habituelle : « Franchement, je n’ai insulté personne, je suis quelqu’un qui possède une bonne éducation. C’est juste que je fais preuve de franchise, et s’ils [les dirigeants et les joueurs du FC Valence] ne comprennent pas ma transparence… eh bah qu’ils aillent se faire enculer ! ».

Cette faute grave attribuée à Adil Rami par le FC Valence pourrait très vite se transformer en licenciement en bonne et due forme. Une situation que ne comprend pas, mais pas du tout, le robuste défenseur : « J’ai dit quoi ? Que des cadres étaient partis à l’intersaison et que ça a déréglé la machine ? Que certains joueurs lèchent les bottes du coach pour pouvoir être titulaire ? Il n’y a que du vrai là-dedans, et ils le savent, cette bande de suceur de boules. Ils n’ont aucune raison de me sanctionner, je n’ai insulté personne, je n’ai menacé personne. Mais s’ils me virent pour ça, je vous le dis direct, ça va finir en carnage avec ces enculés ».

Maître Carlo Alberti Brusa, qu’Adil Rami a embauché pour l’occasion, défend son client : « Dans tous ces propos, je ne vois aucune insulte, c’est vous qui dites de la merde, vous devriez aller consulter un spécialiste car vos yeux sont comme Miroslav Djukic : inutiles ».

Pour terminer, Adil Rami et son conseiller ont par ailleurs demandé que l’on calme le jeu, en se posant « tranquillement autour d’une table pour discuter de manière posé de ce quiproquo », afin, dit-il, de le rassurer pour qu’il ne se sente plus « victime d’un complot de bâtard dans un club rempli d’enculés ».

Pour aider Adil à retrouver sa dignité en tant que footballeur, n’oubliez pas de voter « Football France » pour les Golden Blog Awards 2013 !

Votez Football France aux Golden Blog Awards

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

8 thoughts on “Adil Rami ne comprend pas pourquoi son « enculé de club de bâtard » le sanctionne”

  1. Trackback: mario
  2. Trackback: Brandon
  3. Trackback: Tommy
  4. Trackback: Jacob
  5. Trackback: Ted
  6. Trackback: Leo
  7. Trackback: Alfred
  8. Trackback: Antonio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *