Browse By

Libre, l’ex-Niçois Grégoire Puel signe à Arsenal

Sans contrat depuis le 31 juillet dernier, Grégoire Puel s’est engagé aujourd’hui avec le club londonien d’Arsenal. Cette signature serait le fruit d’un accord amical entre Claude Puel et Arsène Wenger.

Et voici un autre joueur français qui file à l’anglaise : libre depuis sa résiliation de contrat avec l’OGC Nice le 31 juillet, le défenseur latéral Grégoire Puel, fils de Claude, l’entraîneur des Aiglons, s’est engagé pour six années avec Arsenal.

C’est avec une fierté non-dissimulée que le club londonien a annoncé sur son site officiel l’arrivée d’un défenseur âgé d’à peine 23 ans ayant tout de même plus de 60 matchs de Ligue 1 dans les jambes : « Les Gunners sont fiers d’accueillir Gregoire Puel #HelloGreg »
footballfrance-gregoire-puel-arsenal-tweet-illustration

Grégoire Puel à Arsenal grâce à son père, ami de longue date d’Arsène Wenger

Aujourd’hui âgé de 23 ans, Grégoire Puel franchit une grosse étape dans sa carrière en rejoignant un top club anglais, qui se frotte les mains d’avoir réussi à attirer un joueur libre que s’arrachaient plusieurs équipes renommées, notamment les Anglais de Bournemouth, les Belges de La Gantoise, les Italiens de Sassuolo ou encore les Corses du GFC Ajaccio.

C’est un simple SMS de Claude Puel, le papa de Grégoire (appelez-le Greg désormais), qui a accéléré des négociations inexistantes jusque-là : selon une source proche du dossier, le manager du club azuréen a demandé à son ami Arsène Wenger de signer son fils afin de « fermer la gueule de ceux qui pensent que Greg est pro uniquement grâce à [lui] ».

Avec Grégoire Puel, « Alex Oxlade-Chamberlain a du souci à se faire » selon Pascal Praud

Le technicien alsacien des Gunners aurait tout de suite accepté la chose, convaincu du potentiel d’un joueur qu’il voit comme un futur Jimmy Algerino, et « aux portes de l’équipe de France » selon Pascal Praud, grand spécialiste du foot franco-anglo-niçois.

Grégoire Puel portera le numéro 25 chez les Gunners, et se place comme le concurrent direct de Mathieu Debuchy et Hector Bellerin sur le flanc droit de la défense londonienne. « Mais sa capacité à dribbler pour rien (et donc à perdre la balle) fait qu’il peut jouer aussi plus en avant : Alex Oxlade-Chamberlain a du souci à se faire » selon Praud.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *