Mercato : l’OM signe l’attaquant laponien Pern O’Hell

C’est un gros coup qu’a signé l’Olympique de Marseille : ce 25 décembre, Frank McCourt a annoncé le recrutement de l’international laponien Pern O’Hell. Il portera le n°25.

6ème de Ligue 1 à l’issue de la phase aller, l’OM surprend mais peine à convaincre les spécialistes qu’il peut aller plus haut, la faute à une attaque fébrile (seulement 22 buts, moins bonne attaque parmi le top 6). Et si Bafé Gomis convainc (10 buts en championnat), Rudy Garcia ne dispose pas d’autre élément capable de le remplacer en cas de coup dur, voire de le concurrencer.

Dans ce but, Frank McCourt a activé ses réseaux sociaux et a déniché celui que ses concitoyens appelle « la perle de Laponie » : pour cause, Pern O’Hell, un attaquant droitier possédant une grosse frappe du gauche, a déjà inscrit plus de 70 buts en quelque 17 matchs au sein de la FACIAL (Football AssoCIAtion of Lapony), la 1ère division locale.

Pour Frank McCourt, Pern O’Hell est LA star qu’il manquait à l’OM :

« C’est un joueur complet, altruiste, très vif. Il n’a pas le physique de l’emploi avec sa grosse barbe blanche et ce qui ressemble à une petite bedaine, mais il distribue des offrandes à tout-va, ce de tous temps. Dès qu’il voit une ouverture dans une défense, il s’y engouffre la tête la première, et le temps qu’on remarque qu’il est là, le ballon est déjà au fond des filets. Et en plus, c’est un bon père de famille, possédant plus de dix gamins, preuve du sérieux du bonhomme ! »

Pern O’Hell : « Oh oh oh »

Ce qui pousse le président marseillais à autant d’enthousiasme, c’est aussi parce que Pern O’Hell n’a rien coûté au club phocéen. Le joueur s’explique sur ce point :

« Oh oh oh… Je suis libre de faire ce que je veux, et je choisis d’aider ceux qui ont été sages. L’OM n’a pas vécu une année facile, entre le départ de Mandanda et celui de Michy Batshuayi, mais aussi les arrivées des deux imposteurs que sont Hubocan et Sakai, j’ai donc décidé de les aider, moi avec mes petits lutins, oh oh oh ! »

Selon M. McCourt, Pern O’Hell portera le numéro 25 et rejoindra le groupe professionnel au lendemain de Noël, le temps pour lui de « finir quelques affaires ».