Browse By

L’incroyable imposture de Karim Rekik : « Je ne suis pas footballeur mais livreur chez Interflora »

Après sa performance catastrophique lors de la rencontre entre Marseille et Montpellier, Karim Rekik a avoué ne pas être footballeur mais livreur chez Interflora.


Le week-end dernier, l’Olympique de Marseille a du concéder le match nul devant Montpellier, en partie à cause de son défenseur néerlandais Karim Rekik, qui est complètement passé au travers de son match.

Devant une prestation aussi catastrophique, Karim Rekik a tenu à s’excuser mais aussi à avouer que footballeur n’est pas son métier :

« Je tiens à présenter mes excuses aux supporters de l’OM, j’ai très mal joué. Seulement ce n’est pas de ma faute, je ne suis pas footballeur mais livreur de fleurs chez Interflora. Moi j’aime les tulipes à la base, pas le football. La seule fois où j’ai joué au football c’était sur FIFA avec ma mère, et j’ai perdu, c’est vous dire… »

Karim Rekik veut retrouver ses fleurs

Le défenseur est revenu sur les circonstances qui l’ont conduit à se retrouver sur les terrains de Ligue 1 :

« Un soir je devais livrer un bouquet de fleurs à Margarita Louis-Dreyfus dans les locaux de l’Olympique de Marseille. En sortant, j’ai eu la chance de croiser le président Vincent Labrune et il m’a demandé si ça m’intéressait de jouer au football car j’ai le physique d’un footballeur et le club était en galère pour le recrutement. C’est à ce moment qu’ils m’ont demandé de faire croire de je venais des Pays-Bas. Je leur ai dit que la seule fois où j’ai visité la Hollande, c’était sur Google Images. Le président m’a dit que ce n’était pas grave car le niveau de jeu de la Ligue 1 est mauvais et que l’on allait faire avec. Seulement je m’aperçois que ce n’est plus possible, je veux retrouver mes fleurs maintenant. »

L’OM et son président Vincent Labrune n’ont pas souhaité communiquer, une conférence de presse se tiendra à la Commanderie jeudi prochain.

Tom

Auteur humoriste plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes et Kevin le Lensois en même temps

One thought on “L’incroyable imposture de Karim Rekik : « Je ne suis pas footballeur mais livreur chez Interflora »”

  1. Suki Chan says:

    Oh les gars, on s’est pas foulé là ? c’est un carrément un recyclage de : Rolando, l’incroyable supercherie : « En vrai, je suis livreur chez Pizza Hut »… c’est quoi c’est un manque d’imagination ou comment faire du neuf avec du vieux…

    Du coup c’est moins marrant pour le coup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.