Browse By

Ivre, un supporter nantais a parié sur un but de Sigthorsson et gagne 10 000 euros

Un Nantais a parié un peu par hasard sur un but de Kolbeinn Sigthorsson, le joueur islandais évoluant au FC Nantes, face à l’Angleterre : il a gagné 10 000 euros.

C’est la belle histoire de la semaine et c’est nos confrères de FootballVendee.fr qui nous la raconte. Un jeune homme de 39 ans, Rémi Chevret, alias Rémouille, est déjà ivre dimanche à 17 heures quand il décide de faire un pari fou, celui de miser 100 euros sur un but du joueur islandais jouant au FC Nantes Kolbeinn Sigthorsson face à l’Angleterre en huitième de finale de l’Euro 2016.

Patrick Suffo, le propriétaire du bar-PMU ancien joueur professionnel au FC Nantes, nous raconte la scène :

« Rémouille, on le connaît bien, il parle beaucoup de foot sans rien y connaître. En entendant dire qu’un Nantais, à savoir Kolbeinn Sigthorsson, jouait l’Euro avec l’Islande, et le soir-même contre l’Angleterre, il a crié haut et fort que les Nantais allaient être les héros de la soirée. Il a donc misé ce qu’il avait gagné aux courses le jour-même sur un but de Kolbeinn Sigthorsson. Un pari insensé en résumé… »

Une cote de 100 pour un but de l’Islandais Kolbeinn Sigthorsson contre les Three Lions

Patrick Suffo nous raconte alors comment il s’est moqué de son fidèle mais ivre client :

« On a vu jouer Kolbeinn Sigthorsson toute la saison… et on ne va pas se voiler la face : vu son niveau en Ligue 1, on le voyait mal marquer un but aux Anglais. Miser rien qu’un kopek sur lui n’était pas possible, pas concevable. Cet ivrogne de Rémouille l’a fait… et ce petit enfoiré a gagné finalement : 100 euros sur un cote à 100, ça fait 10 000 euros ! »

D’après nos informations, « Rémouille » ne s’est pas arrêté à ce pari fou : originaire de Lille, il a misé 200 euros sur un but de Divock Origi avec la Belgique face au Pays de Galles…

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.