Browse By

MERCATO – Le latéral gauche turc Kestaba Tär signe au PSG

Le PSG a officialisé l’arrivée du défenseur latéral gauche du Galatasaray Kestaba Tär pour 19 millions d’euros.

Embed from Getty Images

La Coupe du Monde finie, place au mercato ! Après le départ de Yuri Berchiche vers l’Athelic Bilbao, le Paris Saint-Germain était en quête d’un latéral gauche, non-extra-communautaire, plutôt jeune avec un prix n’excédant pas les 20 millions d’euros et possédant un fort potentiel de revente.

Cette pépite, le PSG l’a trouvée et a annoncé son recrutement ce matin : il s’agit de l’espoir turc Kestaba Tär, 19 ans, pour qui le club de la capitale a donc choisi de débourser 19 millions d’euros.

Né en Allemagne, Kestaba Tär a été formé au Borussia Dortmund. A 17 ans, il a choisi de revenir sur la terre de ses ancêtres et de signer à Galatasaray. International depuis le mois de janvier, Kestaba Tär est considéré comme un des grands espoirs européens à ce poste.

Trop impulsif, Kestaba Tär ?

Le journaliste sportif Salah-Thomas Tognon, spécialiste du marché turc pour Le 10 Sport, connaît très bien Kestaba Tär. Selon lui, le PSG a très bien fait de l’acheter dès cet été, même s’il y aura un gros travail à faire sur le mental du joueur :

« Kestaba Tär est un grand, très grand espoir, un futur grand. Mais pour devenir un très grand, Tär doit travailler sur son impulsivité. Plusieurs fois, il a frôlé le carton rouge. C’est, comme vous dites en France, une grande gueule. Au basket, on appelle ça du trash-talking : au football, c’est moins répandu et donc moins accepté. A Bafé Gomis qui lui reprochait de ne pas l’avoir servi, il l’a engueulé en lui criant dessus : « Quoi, quoi, qu’est-ce tu veux bât*rd ?? N*que ta mère, je fais ce que je veux moi ! ». Cette séquence, filmée par les caméras, a fini d’asseoir sa réputation. »

Kestaba Tär a signé un contrat de 4 ans, et devrait être présenté aux journalistes en début de semaine prochaine.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...