Equipe de France – Antoine Griezmann finalement remplacé par Jimmy Briand

Antoine Griezmann blessé, Didier Deschamps n’avait dans un premier temps pas appelé de remplaçant. Mais devant l’évidence, il a choisi demander à Jimmy Briand de réintégrer les rangs de l’équipe de France.

Coup de théâtre à Clairefontaine : alors que le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps avait d’abord décidé de ne pas remplacer Antoine Griezmann, blessé au cou-de-pied et forfait pour le match amical de mardi soir à Lens face à la Côte d’Ivoire, il a finalement changé d’avis pour faire appel au Guingampais Jimmy Briand.

Déjà capé à cinq reprises entre 2008 et 2012 alors qu’il évoluait au Stade Rennais puis à l’Olympique Lyonnais, Jimmy Briand fait donc un retour surprise et triomphal en équipe de France, un retour dû à un excellent début de saison sous les couleurs de l’EA Guingamp (deux buts et trois passes décisives en onze matchs), 4ème après douze journée de championnat.

Pour le sélectionneur des Bleus, c’était une nécessité que de rappeler l’un des responsables du très bon parcours des Bretons cette saison :

« Antoine blessé, j’avais un joueur en moins, une option partie en fumée. J’avais décidé de faire sans, mais après les oppositions de dimanche, très mauvaises mais surtout très mornes et plates, j’ai choisi de faire marche arrière et de rappeler Jimmy Briand. C’est un cadre de Guingamp, 4ème de Ligue 1 derrière le PSG mais devant l’OL, Saint-Etienne, Bordeaux et Marseille. »

Plus qu’une nécessité, c’était même une évidence selon Didier Deschamps :

« Je le connais bien pour avoir toujours eu sa vignette Panini sur les dix dernières saisons, je sais qu’il peut être utile à l’équipe. En plus, il saura mettre l’ambiance dans le vestiaire, c’est un gros déconneur : je ne sais pas si vous connaissez sa blague du hibou et de la pute, mais elle est à mourir de rire ! »

Jimmy Briand : « Je mangeais une crêpe quand Deschamps m’a appelé »

Du côté de l’intéressé, c’est une surprise que de revenir à Clairefontaine après plus de quatre ans d’absence. Mais il compte bien savourer sa présence parmi l’élite du football français… et pourquoi pas tenter de s’imposer :

« Je suis heureux, fier, de revenir. Et surpris : pour tout vous dire, je mangeais une crêpe jambon-champignon-Nutella quand mon téléphone a sonné. C’était Didier Deschamps. Et me voilà aujourd’hui. J’arrive à Clairefontaine plein d’humilité… mais si je peux carotter la place d’un des gars en place grâce à des débordements de folie, je n’hésiterais pas. Je ne suis pas là pour me faire des copains, même si je sais que mon côté déconneur est apprécié du sélectionneur. D’ailleurs, vous connaissez celle du hibou et de la pute ? »

A l’heure où sont écrites ces lignes, nous ne connaissons pas encore la composition de l’équipe que Didier Deschamps va aligner mardi soir pour affronter la Côte d’Ivoire. Mais selon une source proche du dossier du bureau de Didier Deschamps à Clairefontaine, Jimmy Briand pourrait être aligné à gauche de l’attaque des Bleus dans le but d’occuper et de divertir Serge Aurier. Pour le Guingampais, ce serait un bonheur :

« Serge est un copain, c’est même moi qui lui ai montré comment fonctionnait Periscope. Si je suis opposé à lui, on se racontera nos dernières blagues : personnellement, j’ai adoré son dernier canular, celui où il a fait mine d’insulter un faux flic tout en n’ayant pas son permis. »