Browse By

Affaire Neymar – Daniel Riolo se défend : « Mes propos sur cette pou*iasse ont été déformés »

Pointé du doigt pour des propos sexistes, l’éditorialiste de RMC Daniel Riolo a tenu à se défendre : « Mes propos sur cette pou*iasse ont été déformés »

Écarté, avec l’ancien milieu de terrain international français Jérôme Rothen, des antennes de RMC et RMC Sport jusqu’à nouvel ordre pour des propos jugés sexistes alors qu’était évoqué à l’antenne l’affaire Neymar, le journaliste et éditorialiste Daniel Riolo a depuis tenu à s’excuser. Dans ce tweet, il explique avoir fait une mauvaise blague sans aucun sous-entendu :

« Nous étions entre bonhommes, on parlait bouts de viande, et on a dit ce qu’on a dit »

S’il se sait coupable de paroles à l’encontre de Najila Trindade qui ont pu choquer, il a également tenu à se défendre. Pour lui, tout ce qu’il a pu dire lors de cette discussion a été sorti de son contexte, un contexte qu’il qualifie de « bonhommes » :

« Encore une fois, désolé si j’ai pu choquer qui que ce soit, ce n’était pas le but. Ce que j’ai dit, je l’ai dit, mais dans un certain contexte : nous étions entre bonhommes, on parlait bouts de viande, et on a dit ce qu’on a dit, rien de plus, rien de moins. Il faut prendre cela en compte avant de nous juger, de nous traiter de porcs avec Jérôme. Qu’on dise de nous qu’on est des beaufs, OK. On est sexiste, peut-être. Mais nous traiter de porcs, non ! Clairement, mes propos sur cette pou*iasse ont été déformés dans le simple but de me nuire. »

Selon une information confirmée par nos confrères de L’Equipe, Daniel Riolo et Jérôme Rothen vont être reçus en milieu de semaine par leur direction.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.