Browse By

Féminines – L’arbitre en charge du VAR pour Nigéria-France avoue être amoureux de Wendie Renard

Incroyable histoire : l’arbitre en charge du VAR sur la rencontre de Coupe du Monde Féminines Nigéria-France a avoué être amoureux de Wendie Renard. S’il a été suspendu par la FIFA, son histoire est simplement magnifique.

Embed from Getty Images

C’est LA polémique du jour depuis lundi soir : alors qu’elle avait manqué sa première tentative, la défenseuse centrale de l’équipe de France féminine Wendie Renard s’est vu offrir l’opportunité de retirer son penalty, l’arbitre chargé du VAR ayant signalé à l’arbitre centrale que les deux pieds de la gardienne nigériane avaient quitté la ligne de but avant le shoot de la Lyonnaise. Si la faute est avérée, la décision ne va pas dans le sens du jeu selon l’ensemble des spécialistes du jeu.

Devant la grandeur de la polémique, Pedro M., l’arbitre chargé du dispositif VAR sur ce match, a été convoqué par les instances de la FIFA. Et il a tout avoué si l’on en croît un des responsables de la commission des arbitres de la société organisatrice de la compétition :

« Il a d’abord expliqué pourquoi il avait pris cette décision. Il a dit avoir voulu suivre les règles du jeu telles qu’elles sont, sans prendre en compte une quelconque notion de jeu. Mais plus les questions posées devenaient précises, plus l’arbitre devenait imprécis. Jusqu’à avouer, en larmes, avoir agi par amour. En effet, il a révélé être amoureux de Wendie Renard. »

L’arbitre a été suspendu par la FIFA

La suite de sa déclaration a fait tomber des nues l’ensemble des officiels chargés de juger cette affaire :

« Au début, on était ébahis, un peu énervé, on n’y croyait pas. Puis, quand il a tout raconté, qu’il l’avait connu en Martinique où il passait ses vacances, un amour de vacances plus fort que la vie et la mort réunies, son navire qui chavire et une amnésie qui lui a retiré tous ses souvenirs sauf ceux passés avec Wendie Renard, l’impossibilité pour lui devenu arbitre officiel de se rapprocher d’une joueuse qui avait depuis atteint le niveau international, l’obligation pour lui de devenir gay pour ne pas trahir l’amour qu’il avait pour elle, qui serait à jamais la seule… on a tous fini en larmes, c’était une très, très belle histoire. Bien entendu, Pedro M. a été suspendu, mais il sera accompagné, on va l’aider. »

Wendie Renard a été tenue au courant de cette histoire. Elle n’a pas souhaité s’étendre plus que de raison sur le sujet :

« Ah mais oui, je me souviens de Pedro ! Il était venu sur l’île en vacances avec ses parents, il était gentil. On s’était même échangé un bisou. Il était mignon mais un tout petit breton, ça n’a pas été plus loin : on avait 9 ans donc bon… »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.