Browse By

Puni après PSG-Reims, Layvin Kurzawa prêté à Saint-Etienne

Pour le punir de sa piètre performance lors de la défaite du PSG à domicile face à Reims (0-2), Layvin Kurzawa a été prêté à l’AS Saint-Etienne.

Embed from Getty Images

Le Paris Saint-Germain a tranché, net, sans bavure : moins de vingt-quatre heures après la défaite, surprise, face au Stade de Reims au Parc des Princes, le PSG a officialisé le prêt de son défenseur latéral gauche Layvin Kurzawa à l’AS Saint-Etienne.

Selon Leonardo, le directeur sportif parisien, la performance de Layvin Kurzawa contre Reims prouve qu’il ne respecte plus le PSG, et il a été envoyé dans le Forez en guise de punition :

« Vous l’avez vu comme moi, Layvin Kurzawa a été plus nul que la nullité mercredi soir contre Reims. Son niveau de jeu, sa motivation, sa coupe de cheveux… tout ça, c’est du manque de respect pour le club, pour les joueurs, pour les suppoprters, pour le football. Et pour cela, on a décidé de l’envoyer en prêt à Saint-Etienne. Là-bas, il va voir que vivre à Saint-Etienne et jouer pour Saint-Etienne, ce n’est pas la même chose que vivre à Paris et jouer pour Paris. »

Kurzawa en pleurs quand il appris la nouvelle

Contacté par notre correspondant local, ni Layvin Kurzawa ni aucun de ses représentants n’ont souhaité répondre à nos questions. Mais un autre joueur, avec le joueur au moment où il appris la nouvelle, nous raconte :

« On était dans la salle de muscu, on faisait du musculage posément, quand on a entendu une sonnerie de téléphone cheulou, genre c’était du Céline Dion ou du Lorie, je sais pas trop quoi. Layvin a décroché, on a compris que c’était important car il s’est arrêté de rire de suite. Il a fait « oué oué oué » puis d’un coup « mais non ! », il était en larmes. On nous a ensuite dit qu’il était prêté à Saint-Etienne. Dur… Se faire coacher par l’autre druide, Layvin va pas supporter. Et puis, imaginez, jouer avec Beric et Diony après Neymar et Mbappé… »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.