Browse By

TRANSFERTS – La valeur marchande de Leandro Paredes chute à 16 euros

Acheté 47 millions d’euros en janvier dernier, la cote du milieu de terrain argentin du PSG Leandro Paredes a chuté à 16 euros selon le TRAV (Transfers Rumors Agency Valorization).

Embed from Getty Images

Mercredi, le Paris Saint-Germain a connu une grosse désillusion en perdant à domicile face au Stade de Reims (0-2). Cette défaite, gênante sur le plan sportif, a aussi eu un impact sur l’économie globale du club et de ses joueurs, notamment Layvin Kurzawa et Leandro Paredes, tous deux auteurs d’une prestation décevante.

En premier lieu, la valeur marchande de ces deux joueurs : pour le latéral gauche acheté 23 millions d’euros à l’AS Monaco, elle n’a pas plus de réelle indication, celui qui a un jour été international français étant en fin de contrat en juin 2020, celle du milieu argentin a chuté de manière drastique, pour atteindre la somme de 16 euros. Pour rappel, Leandro Paredes avait été acheté lors du mercato hivernal de la saison 2018/19 au club russe du Zenith Saint-Petersbourg pour 47 millions d’euros. Cette somme, déjà considérée comme surévaluée en janvier dernier, paraît aujourd’hui faramineuse compte tenu des performances du joueur.

Paredes, de 47 millions d’euros à 16 euros

Le TRAV (Transfers Rumors Agency Valorization), l’agence spécialisée dans le calcul des valeurs des joueurs et des clubs de football, a mis à jour sa base de données, et pour le PSG, ce n’est pas une bonne nouvelle, Leandro Paredes ne valant plus aujourd’hui… que seize euros !

Interrogé à ce sujet par notre correspondant local, Leonardo ne semble pas affecté plus que cela :

« Paredes… Il est là, donc on l’utilise, mais dès mon arrivée, j’ai vu qu’il avait le niveau d’un U13 angolais. J’avoue que 16 euros, ce n’est pas beaucoup, mais c’est peut-être sa vraie valeur, qui sait ? Mais allez dire ça à mon prédécesseur Antero Henrique : c’est lui qui a choisi, pour combler un vide que le PSG avait au poste de sentinelle, de payer 47 millions pour un milieu argentin évoluant en Russie qui n’est pas une sentinelle. Allez comprendre la logique… »

Toujours le TRAV, Leandro Paredes est donc le joueur ayant connu la plus grosse chute de sa valeur marchande en France (-99,99%). Il est suivi de près par le Marseillais Kevin Strootman (-95%) et le Monégasque Ruben Aguilar (-93%). A contrario, le buteur nigérian du LOSC Victor Osimhen est celui qui a vu sa valeur le plus grimper (+350%, de 12M€ à 54M€) suivi par le Messin Habib Diallo (+300%, de 4M€ à 16M€) et le Brestois Yoann Court (+280%, de 600 000 euros à 1,7M€).

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.